Actualité des VTC

Retrouvez toute l'actualité des VTC !
VTC: Présentation des conclusions du médiateur Jacques Rapoport

VTC: Présentation des conclusions du médiateur Jacques Rapoport

01.02.2017.

Réunion du Médiateur Jacques Rapoport du 1er février 2017

.

Introduction

  • Conflit et manifestations des conducteurs contre Uber en décembre 2016.
  • Lettre de mission du premier Ministre du 21 décembre 2016.
  • Auditions et groupes de travail du 22 décembre 2016.
  • Le blog du Médiateur a rendu compte des auditions et des échanges entre entre les parties prenantes.
  • Aujourd’hui, présentation des conclusions de la mission de médiation.
  • Remise des conclusions écrites au gouvernement le vendredi 2 février 2017.

.

La stratégie d’Uber : le volume

En conséquence les trois orientations prioritaires d’Uber:

  • Multiplier le nombre de conducteurs.
  • Pratiquer une politique tarifaire très attractive pour les clients.
  • Assurer la rentabilité.

.

La condition pour réussir simultanément ces trois politiques

  • Allouer l’indispensable aux conducteurs, 3ème partie prenante la plus fragile.
  • Un chauffeur normalement efficace gagne en net, toutes charges payées environs 1700€ /mois pour 60 heures d’activité a la semaine.
  • Les écarts sont importants : certains gagnent plus, d’autres moins, voire beaucoup moins.

.

7 conditions pour arriver à 1700 euros

  • Indépendant
  • 60 heures d’activité / semaine
  • Pas de maladie
  • Pas de congés
  • Bon gestionnaire
  • Professionnalisme
  • De préférence multiplateforme

.

Qu’est ce qui a déclenché le conflit de début décembre 2016 ?

  • Une décision d’Uber d’augmenter de 5% la commission prélevée sur CA des conducteurs.
  • Impact de 250 euros mensuels en moins
  • A rapporter aux 1700 euros soit une baisse du revenu de 15% censée compensée par une hausse équivalente des prix, mais ressentie par les conducteurs.
  • Seule Uber est concernée. Les 5 plateformes françaises ne sont pas citées. Elles ne sont pas parties au conflit, centré sur Uber
  • Est-ce la seule raison du conflit ? Non, c’est le déclencheur.

.

La toile de fond

  • Conjoncture défavorable post attentats.
  • Multiplication du nombre de conducteurs
  • Politique tarifaire perçues comme peu favorable au conducteurs.
  • Uber Pool.
  • Risque de déconnexion.
  • Mode de décision Uber

.

Mes recommandations à Uber  

  • Une mesure financière de redressement de revenu
  • Un accompagnement professionnel des conducteurs en difficulté.
  • Un process de déconnexion garantissant les droits des conducteurs.
  • Établir un dialogue professionnel.

.

Mes recommandations aux autres plateformes

  • Une action de professionnalisation des conducteurs en difficulté.
  • Un process de déconnection garantissant les droits des conducteurs.
  • Établir un dialogue professionnel.

.

Mes recommandations à l’Etat

  • Intervention législative en cas de pérennité des difficultés économiques des conducteurs.
  • Écarter le risque de requalification.
  • Appliquer les lois Grandguillaume et du travail.
  • Établir des règles de représentativité pour permettre un dialogue professionnel (excluant toute action illicite).
  • Réglementer le temps maximal d’activité au nom de la sécurité.
  • Préserver l’équilibre Taxis/ VTC (dans l’attente du rachat des licences).
  • Détaxation du carburant.
  • Faciliter le transfert des conducteurs LOTI vers le VTC.

.

.

.

.

Author:

Uber : des mesures pour sortir du conflit on février 2, 2017 AT 06

[…] mercredi 1er février, le médiateur Jacques Rapoport devait exposer ses recommandations pour régler le conflit entre les plates-formes et les […]

Comments are closed.